L’utilisation du glyphosate en agriculture

L’utilisation du glyphosate en agriculture


Bientôt la récolte du maïs. Ce sera courant septembre. Ensuite, pour éliminer
les mauvaises herbes, il faudra nettoyer les champs. Depuis 21 ans,
Damien Brunelle utilise le même pesticide…
plutôt efficace. Le fameux glyphosate. Interdit depuis 2017
aux collectivités locales et depuis cette année
aux particuliers, l’utilisation du glyphosate
est encore autorisée pour les agriculteurs. Donc ça, on s’en sert
en interculture, c’est-à-dire entre deux cultures, après la moisson mais
avant de semer une nouvelle culture. Ça permet de nettoyer les terres
pour redémarrer sur une page blanche. C’est ça le principe. Et quand les maïs repousseront,
il utilisera un autre pesticide, également chimique
mais un peu moins polémique. Alors pour nous montrer la bonne santé
de cette terre, traitée au glyphosate, l’agriculteur nous fait une petite
visite des dessous de sa plantation. Un œil averti verra toutes ces petites bosses
sur la surface du sol. Ce sont des cabanes à vers de terre. Si je creuse en dessous,
j’ai forcément des vers de terre, qui habitent en dessous, qui vivent
et qui sont très heureux dans mon champ Ça veut dire que les pesticides
ne détruisent pas tout. Bien au contraire. Impensable de s’en passer nous dit-il, à moins de revenir au débroussaillage
à la machine et à la main. Mais ça coûterait plus cher.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *